Infrastructure en tant que service (IaaS)

L'infrastructure représente la couche inférieure du cloud computing. En termes simples : l'utilisateur loue l'infrastructure informatique et la maintenance.

L'IaaS décrit ici un modèle commercial dans lequel aucune solution complète (matériel et application logicielle) n'est proposée, mais uniquement le matériel nécessaire pour mettre en œuvre certaines applications. Ce matériel est situé dans des centres de données et y est également pris en charge. Les utilisateurs du cloud ont accès à des composants virtualisés pour le traitement, le transport et le stockage des données et peuvent ainsi utiliser et installer n'importe quel programme d'application et système d'exploitation.

L'IaaS est souvent choisi simplement en raison des économies de coûts associées à ce modèle : Les entreprises recherchent et sélectionnent de manière modulaire ce dont elles ont besoin, tout en maintenant les coûts d'infrastructure à un faible niveau. Cela signifie également que les entreprises n'ont pas à investir dans la mise en place de serveurs, de matériel et d'infrastructures de stockage. L'IaaS est clairement le modèle qui devient de plus en plus populaire auprès des grandes entreprises.

Qu'est-ce qui parle en faveur de l'IaaS ?

L'IaaS offre également évolutivité et flexibilité : le matériel et les serveurs physiques sont hébergés par le fournisseur et peuvent être ajoutés ou retirés par les organisations en fonction des besoins. Cela est particulièrement utile lorsque les organisations connaissent des pics d'utilisation ou lorsque leur charge de travail varie en fonction des saisons.